LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les professionnels de médecine racontent que le cas d’indisposition le plus fréquent constaté dans les hôpitaux est celui de la fièvre. Dans les familles, la fièvre est aussi le plus fréquent. La fièvre est un état de surchauffe du corps où la température corporelle grimpe considérablement. Il s’agit de la conséquence directe d’une réaction de grande défense de l’organisme contre des microbes. Malheureusement, la fièvre indispose le fiévreux. Des astuces naturelles permettent de réduire cette chaleur du corps sans nuire au processus d’auto-guérison du corps.

Eviter le choc thermique

Généralement, les fiévreux se plaignent de d’avoir froid. La réaction immédiate menée est le port des couvertures épaisses ou le port de plusieurs vêtements pour lui permettre d’avoir chaud. Ce geste provoque un choc thermique très nocif pour la santé. En effet, avoir une fièvre est bon signe. Cela prouve que l’organisme est fonctionnel. Dans sa production intense de globules blancs, l’organisme rejette de la chaleur. 

Il a donc besoin des pores ouverts pour évacuer cette chaleur. Lorsque le corps en fièvre est recouvert, l’organisme est étouffé. Il faut donc commencer par éviter le choc thermique en déshabillant le fiévreux. Le chauffage de la chambre devra également être baissé pour permettre un refroidissement du corps à l’extérieur. Avec les pores ouverts, la chaleur interne produite dans l’organisme sort facilement et le corps retrouve rapidement sa température.

La déshydratation est indispensable

La fièvre est une réaction de l’organisme qui s’accompagne d’une forte transpiration. La chaleur brûle des calories et surtout puise dans les réserves d’eau du corps. Ainsi, le fiévreux suit beaucoup. L’un des moyens les plus sûrs de l’aider à vite faire passer la fièvre n’est pas la prise de médicaments. Ils pourraient créer un frein à la défense du système immunitaire. Boire de l’eau citronnée pour se désaltérer est très bénéfique au corps.

La transpiration occasionne une déshydratation du corps. En buvant régulièrement de l’eau le fiévreux calme ses organes qui chauffent. Lorsque l’eau contient de la vitamine C par exemple, elle redonne à l’organisme des sources d’énergie qui permettront au fiévreux de regagner des forces. Il et tout de même conseillé de boire l’eau en de petites quantités pour ne pas avoir envie de tout rejeter.

Prendre un bain d’eau tiède

Boire de l’eau pourrait ne pas suffire à redonner de l’aise à un souffrant. Le corps réclamant de façon instinctive de la fraîcheur, il faut penser à prendre un bain. En effet, en prenant un bain, l’eau ruisselle sur l’entièreté du corps. Les diverses canaux du sang (artères, capillaires et veines) connaissent un refroidissement. Les pores également profitent de l’eau pour se refroidir.

Etant fiévreux, il faut éviter l’eau froide pour un bain. Ce changement brusque de température peut surprendre le cœur et d’autres désagréments peuvent naître. Un bain d’eau tiède est très agréable pour un fiévreux. La tiédeur de l’eau conforte la température du corps et facilite le passage de la chaleur entre l’intérieur de l’organisme et le milieu extérieur. Le corps malade retrouve son aisance n oubliant la chaleur. 

Boire de la tisane 

Boire de l’eau est bien lorsqu’un individu souffre de fièvre mais, boire de la tisane est bien mieux. En effet la tisane permet d’accélérer la baisse de la température et surtout contient des nutriments qui peuvent assister le corps dans sa lutte contre les microbes. Certaines plantes possèdent des vertus antimicrobiennes qui réagissent une fis en infusion.

Une fois que ces plantes sont cuites en infusion, elles délaissent dans l’eau leurs vertus antimicrobiennes. Boire ses tisanes permettent alors d’hydrater le corps et e le traiter. Lorsque les tisanes sont consommées chaudes, elles accroissent la transpiration et la fièvre tombe bien plus rapidement. Le thym, les fleurs de tilleul et celles de camomille font d’excellentes tisanes contre la fièvre. Le fiévreux trouve même un sommeil doux et recouvre la santé au réveil.

Faire usage de serviettes d’eau froide

Se couvrir alors que le corps chauffe est une très mauvaise idée. Utiliser de l’eau froide pour se baigner est également mauvais pour un fiévreux. En revanche, il est fort conseillé d’apposer des serviettes trempées dans de l’eau froides à des endroits bien précis du corps pour faciliter la descente de la température. Les centres de régulation de la température du corps seront les parties visées.

Dans l’organisme humain, il existe des points précis pour réguler toute la température du corps. Il s’agit principalement du front et de la nuque. Ainsi, les serviettes froides peuvent être mises sur le front ou sur la nuque. Lorsque le sang circulera au niveau des vaisseaux à ce niveau, il connaîtra un refroidissement de la température. En peu de temps, tout le sang du corps pourra être légèrement refroidi. 

- A word from our sposor -

spot_img

5 astuces naturelles pour faire baisser rapidement la fièvre